Partagez | 
 

 Le petit salon des transformations. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le petit salon des transformations. [Libre]   Mer 24 Avr - 7:04




Le petit salon des transformations


Diana peignait, plus rien ne comptait. Lorsqu’elle se concentrait, elle arrivait à faire abstraction de tout ce qui l’entourait enfin…normalement parce que là, elle avait un peu de mal à oublier qu’elle avait rétrécit d’une cinquantaine de centimètres comme le lui rappelait gentiment la main qui tenait le pinceau. Elle grogna : d’habitude, elle ne se rendait pas vraiment compte de sa transformation (après tout la nuit, elle dormait comme pas mal de gens) mais voilà qu’elle souffrait d’insomnies !

Lorsqu’elle était dans son état « normal », Diana ressemblait déjà vaguement à une adulte (à l’exception de la taille). Mais quand elle se transformait, elle ne faisait plus qu’un petit mètre. Inutile de dire que quand elle se transformait, tout se transformait. Son visage devenait une charmante tête de poupin avec de grands yeux et son corps un corps…ben d’enfant. Tout cela toutes les nuits en un petit quart d’heure.

Du coup, et pour ne pas rester dans sa chambre à ne rien faire, elle était allée dans la salle de jeu où elle avait trouvé un chevalet à moitié abandonné qu’elle s’était empressé de mettre à profit. Elle ne peignait pas souvent, préférant son cahier à dessin, mais le résultat était le même pour elle. Elle regarda de nouveau sa main. Elle était minuscule. Pour atteindre la toile, elle avait dû monter sur une chaise ! Elle était quasiment persuadée que c’était à cause de sa transformation que sa taille restait assez petite. Elle avait lu qu’on grandissait énormément pendant la nuit et rien que de penser qu’elle n’aurait jamais une taille correcte l’agaçait prodigieusement.

Elle revint à sa toile en pestant contre son apparence. Elle était censée peindre un renard avec des lys. C’était l’un des bas-reliefs dont on avait décoré sa chambre avant la maison de poupée. Elle avait essayé de peindre d’autres choses ; sa mère, son père… Mais elle n’arrivait à faire aucun essai correct, s’arrêtant à chaque fois après avoir fini le visage, sans pouvoir s’empêcher de se demander à quoi ils ressemblaient à présent. Elle ne les avait pas vus depuis sept ans et peut être qu’ils avaient fini par l’oublier. Elle trouvait ça horriblement déprimant.

Soupirant, elle descendit (prudemment) de sa chaise et se dirigea vers la bibliothèque. A défaut de trouver des idées seule, elle pouvait illustrer celles des livres (en les changeant un peu). Elle choisit un exemplaire de « La Petite Sirène », conte qu’elle trouvait triste mais plutôt intéressant à mettre en image (sauf le moment où la petite sirène meurt qui lui était plutôt gore vu son humeur actuelle). Elle reprit son carnet de croquis, s’asseya sur le sol et commença.

Une heure plus tard, elle avait fini la première partie de l’œuvre (c’est-à-dire là où la princesse sirène était au palais du prince) et s’occupait de la couleur (elle en avait d’ailleurs éparpillé un peu partout sur ses vêtements). Elle était concentrée sur son dessin et totalement coupée du monde. Il est probable que si un éléphant avait déboulé juste devant elle en barrissant, elle n’y aurait même pas fait attention. Pourtant, un bruit la tira de son travail.

[Voilà, désolée pour le sujet un peu court, je l'ai posté le plus vite possible. ^^'']

Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Shakunt Luca
Maître des Lieux, admin'
Maître des Lieux, admin'
avatar

Féminin Messages : 129
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Le petit salon des transformations. [Libre]   Dim 5 Mai - 9:28





Le petit salon des transformations




La salle de jeux. Voilà où mes pas m'avaient mené. N'était-ce pas le lieu idéal où trouver quelques-uns de mes enfants ? Avec un peu de chance, j'allais en croiser. Et justement, il y avait un Enfant de la Lune en train de peindre.

Il faut que je vous raconte un truc, avant de continuer : j'étais aussi pâle qu'un vampire, parce que JUSTEMENT, nous étions le soir, à la tombée de la nuit. Et qui dit NUIT dit MÉTAMORPHOSE. Moi, le Maître des Lieux, je devenais un vampire mais rassurez-vous : je n'avais pas faim ce soir-là. Je crois que j'avais mangé un ou deux lapins lorsque j'étais sorti prendre l'air, quelques heures plus tôt.

Retournons à nos moutons.

Cet enfant, je le reconnaissais : il s'agissait de Diana. Il s'agissait d'une jolie jeune fille qui se métamorphosait en enfant la nuit. Elle était perchée sur une chaise, pour peindre, à cause de sa taille. Qui disait "enfant" disait "petite taille", d'où son "perchoir" pour pouvoir atteindre le chevalet où reposait une feuille. Je ne parvenais pas à voir sa peinture, en revanche, en la voyant ramasser ses affaires, je m'écartai de son passage AVANT qu'elle ne me voit et je la vis quitter les lieux. Où allait-elle ? Je décidai de la suivre jusqu'à la bibliothèque. Je restai très discret, pour ne pas qu'elle m'aperçoit et je l'observai : elle venait de prendre un livre, un conte de fées pour être précis, vu l'endroit où elle se tenait, et elle s'installait sur le sol. Elle s'était assise par terre, c'était plus pratique vu sa taille, elle avait sorti un carnet à dessins et elle s'était mise à dessiner la petite sirène. Cette fois, j'avais pu apercevoir son croquis, qui était superbe. Elle était douée. Dans mon observation, je me mis à bouger. Mine de rien, rester une heure debout, ça faisait mal aux jambes. Au passage, j'avais heurté une étagère, sur laquelle j'avais appuyé mon dos et... PAF ! Les livres tombèrent un à un sur le sol. J'étais doué. Je pouvais oublié la discrétion, Diana avait du m'entendre, vu qu'elle s'était brusquement retournée vers moi.

- Heu... Bonsoir... Excuse-moi, je ne voulais pas t'interrompre...


Ah là, j'avouais un peu que je la regardais depuis un certain temps...

- Heu... Tu dessines tellement bien que je suis resté à t'admirer. Je ne voulais pas être indiscret ni te déranger...


Je crois que je m'embrouillais un peu. Juste un PEU hein ! Je me repris bien vite :

- Bref heu... Tu sais qui je suis, n'est-ce pas ?


Évidemment qu'elle savait qui j'étais ! Quel imbécile je faisais ! Tous mes enfants me connaissait, non ?


Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon des transformations. [Libre]   Jeu 29 Aoû - 21:50





Le Petit Salon des transformations


 Melody rampait, filant dans l’obscurité de la nuit. Elle ne supportait pas sa métamorphose nocturne, la sensation qu’elle éprouvait lorsque son corps s’aplatissait et se couvrait d’écailles…Mais il fallait bien avouer que cela avait des avantages : se glisser sans un bruit dans un petit interstice, observer sans être vue, épier les moindres faits et gestes des autres poupées…Tournant au bout d’un long corridor, elle perçut de la lumière, provenant de la bibliothèque. Elle s’y dirigea, se glissa dans l’espace entre la porte, entrouverte,  et le mur et se réfugia  silencieusement  dans le coin le plus sombre de la pièce. Melody perçut la voix du Maître des Lieux : il s’adressait à une petite fille, mesurant un mètre tout au plus : Diana Ford.  
La jeune fille serpent décida subitement de sortir de sa cachette. Elle rampa jusqu’au milieu de la bibliothèque, tel un long ruban émeraude et ouvrit une gueule béante pour parler. Une voix, quelque peu nasillarde en sortit. Melody fut surprise car sa voix habituelle était plutôt éraillée, enrouée même.
-« Bonsoir » Un long sifflement suivit.
Elle réfléchit.
-« Quelle nuit !! Vous ne trouvez pas ? L’ambiance est…Originale ce soir !
*Mes phrases n’ont aucun sens* se dit-elle.
-Je…Passais devant la bibliothèque et j’ai vu de la lumière…Alors…
Elle se sentait gênée. C’était la première fois qu’elle parlait durant sa métamorphose nocturne.  Cela la troublait.
Soudain elle fut prise de panique, ce qui ne lui était jamais arrivé auparavant et elle se réfugia derrière une pile de vieux bouquins poussiéreux. Elle attendit quelques minutes, cachée. Elle  décida de quitter la bibliothèque et son étrange ambiance et de continuer à errer dans les couloirs jusqu’au bout de la nuit, jusqu’à l’aube. Alors, sans émettre aucun son, lentement, elle rampa vers la porte. Elle se coula entre les livres et les tables et atteignit la porte.
Mais elle sentit des regards posés sur elle...

Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit salon des transformations. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit salon des transformations. [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le petit salon
» Un petit peu de temps libre [Privé Keris]
» petit salon occupé
» Exposition en petit commité [Aurélia + libre]
» Petit déjeuner studieux [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ciclo Specchio :: Gouvernement des enfants de la lune :: Anciens RPs †-
Sauter vers: