Partagez | 
 

 Une mémoire défaillante ¤ Clochette ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shakunt Luca
Maître des Lieux, admin'
Maître des Lieux, admin'
avatar

Féminin Messages : 129
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Une mémoire défaillante ¤ Clochette ¤   Mer 8 Mai - 21:22





Une mémoire défaillante.




J'étais redevenu moi-même, alors que je ne m'étais même pas rendu compte que j'avais perdu de nombreux souvenirs. Et puis, ce matin, je fis une rencontre inattendue dans la Forêt Obscure. Pourtant, j'avais redouté cette scène, en me l'imaginant une vingtaine de fois : les serviteurs du véritable Maître qui me pourchassait pour me ramener à lui, s'il comptait me tuer de ses propres mains. D'ailleurs, je ne savais même pas ce qu'il avait prévu, si jamais je croisais son chemin un jour ou s'il m'enverrait quelqu'un.

J'étais tellement perdu dans mes pensées que je ne prêtais aucune attention aux bruits qui m'entourait, jusqu'à ce qu'un homme me tombe dessus. Il avait beau être encapuchonné, il s'agissait bel et bien d'un serviteur du véritable Maître. Ce dernier avait l'air fier, fier de m'avoir retrouvé. S'il croyait avoir le dessus, il se trompait, même s'il était sur moi en ce moment-même, à cause de la chute qu'il venait de provoquer. Je lâchai, moqueur :

- J'pensais pas que j'étais si confortable. Par contre... si tu pouvais dégager maintenant, histoire que j'respire un peu, ça m'arrangerait.

- Shakunt Luca. Il paraît que tu te souviens de tout ?

Moi, me souvenir de tout ? C'est fou ce qu'il pouvait être PRÉCIS ! J'esquissai un sourire ironique avant de répliquer :

- Oh ? J'étais amnésique ? Je me rappelle pourtant très bien de toi...

- Tu sais très bien de quoi je parle, cher Maître des Lieux...

- Je te prierais de bien vouloir me vouvoyer. J'ai l'impression que c'est toi qui a un problème de mémoire, à me manquer autant de respect.

Oui, je lui avais coupé la parole mais je m'en foutais. Il était censé être un serviteur, de tous les Maîtres. Je le trouvais bien irrespectueux là. Je n'eus pas le temps de reprendre la parole, puisqu'il m'annonçait quelque chose d'assez déplaisant :

- Tu n'étais pas censé être au service du Maître ? Il te réclame. Si tu ne me suis pas, il compte se débarrasser de la fée. Ton cher Erza...

- Ezra. Corrigeais-je avant de continuer : - Il n'a rien à voir là-dedans...

- Comme c'est étrange, le Maître est sûr que c'est à cause de lui que tu as recouvré ta mémoire. Il le détient et pense que sa mort est... préférable.

- T'es en train de me dire qu'Ezra a disparu parce que le Maître l'a kidnappé ? J'crois que le Maître s'est un peu trop nourri de ton sang pour que tu délires autant...

Je me dégageai, comme il n'avait pas bougé, histoire de respirer un bon coup parce que mine de rien, ce serviteur pesait bien son poids. J'allais reprendre la parole mais je vis une silhouette se rapprocher. Je plissai les yeux et reconnu Ezra.

- Oh ? Oh !

Vite, je plaquai le serviteur contre l'arbre, qui se situait à quelques pas de nous et je le secouai violemment avant de le relâcher. Il n'avait pas eu le temps de voir la fée et j'étais sûr qu'il m'avait mené en bateau, puisque le véritable Maître ne détenait pas Ezra... À moins qu'il ne lui avait fait un lavage de cerveau, à lui aussi ? Je n'avais pas le temps de réfléchir à la situation, il fallait que j'agisse. Il paraît qu'en donnant un bon coup derrière la nuque, on pouvait assommer quelqu'un. Je testai donc avec ce serviteur totalement inutile, et une fois qu'il fut inerte sur le sol, je le poussais derrière un buisson. Il était temps, puisque Ezra apparut à quelques mètres de moi. Je me mis à trifouiller mes cheveux, l'air gêné, comme si je venais de commettre une bêtise et je lâchai :

- Ezra... Ahem...

Je me râclai la gorge avant de le questionner :

- Où étais-tu passé ?

Comme s'il avait des comptes à me rendre... n'empêche que ça faisait un long moment que je ne l'avais pas vu. Il s'était sûrement passé quelque chose, non ? J'espérais simplement qu'il n'avait pas vu la scène qui s'était déroulée quelques instants plus tôt et qu'il n'avait rien entendu...


Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une mémoire défaillante ¤ Clochette ¤   Jeu 9 Mai - 10:19

Ezra n’avait que très peu de souvenirs de ces derniers mois. Il se promenait dans la forêt obscure, à la recherche de quelque chose… ou de quelqu’un. Puis tout était noir, effrayant. Comme une brume immense qui l’enveloppait. Il avait eu l’impression d’être prisonnier de cette cage mentale depuis bien trop longtemps. Et voilà qu’il se retrouvait à nouveau dans la forêt, voletant d’un air franchement perdu. Il n’avait jamais aimé son monde où il n’avait pas de corps, d’enveloppe charnelle. Il avait été terriblement heureux d’arriver dans ce monde… Mais tout était si compliqué qu’il se surprenait à regretter son monde originel. Et là… Que lui était-il arrivé ? Avait-il dormi tout ce temps ou est-ce que ces souvenirs étaient si atroces qu’il préférait les occulter ? La fée clochette vaquait donc dans l’immense espace de cette forêt obscure, perdu dans des pensées tout aussi peu lumineuses. Il n’avait pas vu le soleil depuis si longtemps. Il ferma les yeux et essaya de l’imaginer. C’était une boule lumineuse et jaune. Ça, il s’en rappelait. Mais quelle sensation faisait-il lorsqu’il réchauffait le corps ? Il savait bien que c’était agréable, que c’était quelque chose qu’il avait toujours aimé. Mais il ne s’en souvenait plus. Pareil pour la lune, elle adoucissait les nuits et les rendait plus claires. Mais lui, il ne se rappelait ni du soleil, ni des étoiles, ni de la lune. Mais où était-il passé tout ce temps ?

La fée clochette était complètement perdue dans la forêt, il ne reconnaissait plus rien. Il avait l’impression que des informations très importantes lui manquaient. Comme si c’était son essence même qu’il avait oublié. Il entendit soudain des éclats de voix. Elles ne semblaient pas amicales mais il était tellement désorienté qu’il décida tout de même de s’en approcher. Il se concentra pour trouver exactement où elles se situaient et finit par tomber sur un jeune homme au physique impressionnant. Un géant mince qui semblait pouvoir se casser comme une brindille. Il avait des yeux d’une couleur or liquide, une couleur qui n’existait normalement pas, intense, qui vous mettait mal-à-l’aise. Et ses cheveux tombaient… Plus longs que jamais et d’un noir corbeau sur ses épaules.

« Shakunt Luca. »

C’était sorti tout seul, mécaniquement. Il le connaissait ? Il s’approcha doucement du jeune homme, comme hypnotisé par lui. Et doucement, il glissa ses doigts sur la joue du jeune homme, sentant ses souvenirs lui revenir petit à petit. Bien sûr qu’il ne pouvait pas l’avoir oublié. Mais il avait tellement changé… Dans ses souvenirs, il paraissait plus petit. Et ses cheveux étaient plus courts. Et il semblait si puissant, si fort. Là, il ne paraissait n’être plus que l’ombre de lui-même. Il écouta ses questions mais il était incapable d’y répondre alors il les ignora et se glissa au creux de ses bras, venant vérifier si son odeur était toujours celle ambrée et musquée qu’il avait autrefois. Il se sentit rassuré et il ferma un instant les yeux avant de murmurer :

« J’avais peur… Tu me manquais. Je me sentais si seul ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shakunt Luca
Maître des Lieux, admin'
Maître des Lieux, admin'
avatar

Féminin Messages : 129
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Une mémoire défaillante ¤ Clochette ¤   Jeu 9 Mai - 11:46





Une mémoire défaillante.




Alors là, je crois qu'il me manquait des épisodes. J'allais finir par penser que le serviteur, toujours assommé ET caché derrière un buisson par mes soins, avait raison : j'avais un sérieux problème de mémoire. Pourquoi ? Tout simplement parce que la fée s'était arrêtée devant moi avant de lâcher mon prénom ET mon nom. En voilà un qui ne semblait pas avoir de souvenirs trop flous, puisqu'il me reconnaissait. Pour ce qui était du reste... le fait que j'avais sûrement quelques cases en moins sans être fou, c'était le geste d'Ezra : ses doigts sur ma joue. Je restai planté au même endroit, aussi droit qu'un I, à contempler la fée. Mis à part ses cheveux d'une belle couleur d'automne qui avaient poussé, je ne voyais pas ce qui avait changé chez lui. Sa taille peut-être ? J'étais toujours plus grand que lui, je ne parvenais pas à faire la différence... il n'y avait vraiment que la longueur de nos cheveux qui nous renseignait sur nos changements.

Je sorti enfin de mon mutisme pour lâcher :

- Ezra.

Oui, oui. Je l'avais déjà dit ça, mais dans le doute... j'en vins à me demander s'il tentait de se souvenir de moi, en touchant ma joue. D'ailleurs, il n'avait pas répondu à ma question. Il ne pensait pas tomber sur moi en venant ici, ou il songeait à quelque chose. Je ne pouvais pas deviner ses pensées. Je ne sais plus à quel moment de la matinée nous étions, s'il allait être midi ou s'il était beaucoup plus tôt que ça. Le temps ne me permettait pas même pas de m'orienter sur l'heure. Nous n'étions donc pas métamorphosés et en parlant de ça, Ezra avait-il conservé l'amulette, s'il se souvenait que je lui avais offert cet objet ? Et pourquoi je pensais à tout ça moi ? Je secouai la tête juste au moment où le jeune homme se glissa dans mes bras. Quand je vous disais que j'avais manqué des épisodes, je ne vous mentais pas. D'abord le serviteur qui s'était jeté sur moi, et ensuite, Ezra qui venait contre moi. Je devais vraiment être confortable, je ne voyais pas ce que ça pouvait être d'autre...

- Heu...

L'odeur de la fée vint me chatouiller les narines. Voilà une chose qui n'avait pas changé : son odeur. Il avait peur ? De quoi ? De qui ? Il s'était passé quelque chose, c'était exactement ce que j'avais redouté.

- Qu'est-ce que tu craignais ?

Je lui avais manqué ? Je pouvais dire la même chose, mais je ne le fis pas tout de suite. Il s'était senti seul ? Shakunt Luca, tu es vraiment un très mauvais père. Quoi que... ce n'était pas vraiment ce que je représentais pour la fée. Si je m'en souvenais bien, c'était mon confident. Oui, mais je crois qu'on avait été un peu plus loin que ça, la dernière fois qu'on s'était croisé. L'amulette. Je lui avais offert lors de notre dernière rencontre. Ma mémoire ne défaillait pas tant que ça. Je reportai mon attention sur Ezra, et au lieu de rester immobile comme un idiot, je le serrais contre moi avant de murmurer :

- Tu m'as aussi manqué.

Je l'avais enfin dit. J'en revins à une chose : où était passé le jeune homme ? Ces quelques mois, six pour être précis, puisque je les avais compté, sans lui... ça avait produit un grand vide en moi. Ce n'était pourtant pas faute de l'avoir cherché partout : la Maison de Poupée, le Manoir Hanté -si jamais j'avais osé l'enfermer à l'intérieur sans m'en souvenir mais fort heureusement, une telle chose ne s'était pas produite-, les Ponts Suspendus mais je m'étais heurté à Raven, et divers autres lieux, en vain. Aucune trace de la fée. Le hasard a bien fait les choses, au beau milieu de la Forêt Obscure, en me rapportant Ezra. Il ne restait plus qu'à savoir où il était passé, si jamais il lui était arrivé quelque chose.

- Tu te souviens de quelque chose ?

Avec un peu de chance, il lui restait des fragments de souvenirs, enfouis dans sa mémoire. S'il avait tout oublié, il y avait un sérieux problème à résoudre...


Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une mémoire défaillante ¤ Clochette ¤   Mar 14 Mai - 10:58

Le jeune homme ne savait pas vraiment pourquoi mais il se sentait en sécurité au creux de ses bras. Il restait tout contre lui, fermant les yeux et profitant de sa poigne familière. C’était assez perturbant de le retrouver malgré tout. Mais ça faisait tellement de bien. Il écouta chacune de ses paroles. Shakunt Luca semblait un peu perturbé lui aussi. Surtout lorsque Clochette se glissa contre lui. Mais ses paroles le rassurèrent, il ne l’avait pas repoussé.

Il voulut répondre à sa question mais sa gorge se serrait de plus en plus. Il releva alors doucement le regard et jeta un coup d’œil bouleversé au Maître, cherchant à se rappeler exactement ce qu’il s’était passé. Comment lui expliquer ? Comment lui faire comprendre la terreur constante dans laquelle il avait vécue, il avait cru en devenir fou. Il se retira de ses bras et se mordit la lèvre, fixant le sol en tentant de ne pas laisser s’échapper les larmes chaudes qui brouillaient sa vue. Allons Ezra, tu n’es plus un enfant ! Tentait-il de se dire afin de se calmer. En vain. Il renifla alors doucement alors qu’il s’expliquait enfin :

« C’était noir. Silencieux. Tout était noir. Comme si je n’avais plus de corps, comme dans mon monde. Sauf que je n’y étais pas. C’était comme si on m’avait glissé dans une dimension autre où la lumière du soleil et le bruit n’existe pas. Ton corps non plus. J’avais l’impression d’être coincé dans ma tête. J’étais terrifié. Je ne pouvais même plus bouger. J’essayais mais je ne pouvais plus ! »

Il frissonna de terreur en y repensant et il saisit la main du jeune homme en le regardant dans les yeux.

« Et puis un jour, j’ai vu la lumière et j’ai réussi à m’enfuir de cet endroit. Moi-même je n’y croyais pas au début. Et maintenant je te trouve enfin… Et toi qu’étais-tu devenu ? Pourquoi n’es-tu pas venu me sauver ? Je t’ai attendu tout ce temps… J’ai cru que tu m’avais abandonné ! »

Il avait presque crié à sa dernière phrase, laissant s’échapper tout son désespoir. Il posa son regard sur lui et tenta de reprendre calmement son souffle. Il lui en voulait. Il le sentait tout au fond de lui, il lui en voulait. Mais il était tellement heureux de retrouver ces traits tant chéris !
Revenir en haut Aller en bas
Shakunt Luca
Maître des Lieux, admin'
Maître des Lieux, admin'
avatar

Féminin Messages : 129
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Une mémoire défaillante ¤ Clochette ¤   Mar 14 Mai - 18:26





Une mémoire défaillante.




Je ne compris pas tout de suite pourquoi Ezra s'était dégagé de mon étreinte. Ce fut son flot de paroles qui me mit sur la voie, ce dont il se souvenait. J'étais redevenu aussi droit qu'un I, contemplant la fée d'un air interdit. Noir. Silencieux. Dimension. Ces trois mots m'interpellèrent. Tout ce qu'il m'avait décrit... je l'avais vécu lors de ma disparition, peu de temps après la découverte de cet endroit, peu après avoir bâti la Maison de Poupée avec Indra, mon jumeau qui était encore enfermé dans le Manoir Hanté. Je crois que ce lieu était pire que l'Enfer, depuis que j'y avais séjourné... une semaine, peut-être plus. Les ténèbres silencieuses. Un lieu sans vie. Seul au monde, voilà ce que j'avais ressenti. Rien qu'en y repensant, j'en frissonnai. Ce n'était pas étonnant que Ezra ressentait de la peur.

C'était là-bas qu'on avait décidé de mon sort : le Véritable Maître m'y avait enfermé avant de revenir me chercher pour un "lavage de cerveau". Il s'était nourrit de mon sang, puis hypnotisé pour que je devienne l'un de ses serviteurs et plus précisément le Maître des Lieux.

Mais alors, pourquoi la fée s'était-elle retrouvée au même endroit, quelques années plus tard ? Et surtout, comment avait-elle atterrit là-bas ? Ezra me fit sortir de mes pensées en me prenant la main, et je croisa son regard. Il pleurait ? Non, il s'était retenu ? Il avait pourtant les yeux brillants de larmes. Après ce qu'il avait vécu, c'était normal. Je me souvins avoir pleuré dans ces ténèbres. Il s'était enfuit ? Il avait perdu tout espoir avant de parvenir à se sauver de ce maudit lieu ? Je devais être un bel idiot pour ne pas y être parvenu moi-même ou trop déboussolé pour tenter quoi que ce soit. Pourquoi je n'étais pas venu le sauver ? Il m'avait attendu ? Il pensait que je l'avais abandonné ? Il m'en voulait, je le constatai rien qu'en l'écoutant mais c'était surtout l'intonation de sa voix qui me guidait vers cette affirmation. Je ne savais pas où se situait cet endroit obscur et silencieux, je ne sais même pas si je l'ai su un jour. Mes pouvoirs étaient limités, je ne pouvais pas deviner qu'il était resté enfermé là-bas. Je me remémorai les paroles du serviteur du Véritable Maître : la mort d'Ezra. Il avait osé s'en prendre à la fée... lentement, je baissa mes yeux dorés sur le poignet du jeune homme mais je ne vis aucune morsure. Je m'emparai machinalement de son autre main, pour vérifier s'il y avait quelque chose et je me rapprochai de lui pour observer son cou : rien. Il n'avait donc pas eu le temps de lui faire la même chose. Je lâchai enfin :

- Je t'ai cherché, idiot. Tu croyais que je me prélassais quelque part ou que je t'avais remplacé ?

Oui, ça ressemblait à des reproches.

- Si j'avais su que tu étais enfermé là-bas, je serais venu te sauver. J'ai vécu la même chose que toi. Ces ténèbres silencieuses sont pire que l'Enfer.

Je marquai une pause avant de continuer :

- Je suis désolé pour tout, Ezra. Je ne me doutais pas que le Véritable Maître s'en était pris à toi...

Je m'interrompis un instant : un bruit de voix m'était parvenu aux oreilles. Qu'est-ce que c'était encore ?

- Tu l'as retrouvé ?

Retrouvé quoi ? Ou plutôt qui ? Ezra ou le serviteur que j'avais assommé ?

- Non, le Maître va être furax. Il a perdu le contrôle de Shakunt et maintenant, il a perdu la fée...

- Il faut la retrouver avant qu'elle ne retrouve Shakunt, sinon...

Je retins un sourire : le Véritable Maître allait se débarrasser d'eux. Je me repris bien vite, en prenant conscience qu'à quelques mètres de moi, il y avait ceux qui s'en étaient pris à Ezra. Je bouillais intérieurement mais je devais me contenir : la fée n'allait pas apprécier une bataille. Si je vengeais le jeune homme devant ses yeux, je redoutai quelque chose. Je ne préférais pas aller les voir pour leur dire deux mots, en faisant comme si je n'avais pas retrouvé la mémoire, je n'allais pas être assez convainquant et toutes les rumeurs devaient être fondées. Une chose était sûre : il ne fallait pas s'attarder ici.

- Je suis tenté de leur faire la peau pour ce qu'ils t'ont fait, mais ce serait plus raisonnable de quitter cet endroit.

Je m'emparai de son poignet avant de marquer une hésitation : le Manoir Hanté ou la Maison de Poupée ? Est-ce qu'il était temps de libérer Indra et tous les autres ou de s'incruster avec eux ? Ezra allait penser que je voulais l'enfermer et l'abandonner à son triste sort, nous ne ferions donc pas une halte au Manoir Hanté. C'était pourtant le chemin le plus court pour être à l'abri. Je lâchai alors :

- Tu vas m'en vouloir mais je ne vois que cette solution pour leur échapper.

Je ne lui laissai pas le temps de répondre et je l'entraînai vers le Manoir Hanté. Il n'était qu'à quelques mètres de nous mais la fée ne pouvait pas encore le voir. Au fur et à mesure que nous nous rapprochions, je réfléchissais. Il était préférable que nous passions par la porte de derrière. Je fis alors le tour du bâtiment invisible et je cherchai la poignée, en vain.

- Qu'est-ce que... c'est impossible.

Non, non. Il n'y avait que moi et mes filles qui pouvaient voir et pénétrer à l'intérieur du Manoir Hanté. Que s'était-il passé ici ? Ma mémoire n'était pas défaillante : le Véritable Maître ne s'était pas emparé de ce lieu. Je lâchai le poignet d'Ezra et je tournai en rond, pour retrouver l'une des portes du bâtiment. La fée devait se demander ce que j'étais en train de faire mais je n'avais pas le temps de m'attarder sur des explications : le temps était compté, les trois serviteurs, si celui que j'avais assommé était revenu à lui, nous pourchassait. Je lâchai à voix haute :

- Où est cette maudite porte ? J'étais persuadé qu'elle était quelque part par là...


Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mémoire défaillante ¤ Clochette ¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mémoire défaillante ¤ Clochette ¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Mémoire visuelle ou auditive
» Mémoire et visions des membres de l'armée la Chimay Bleue
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]
» De mémoire de pigeon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ciclo Specchio :: Gouvernement des enfants de la lune :: Anciens RPs †-
Sauter vers: