Partagez | 
 

 Un p'tit coup à la santé du Maître ¤ Myhres ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shakunt Luca
Maître des Lieux, admin'
Maître des Lieux, admin'
avatar

Féminin Messages : 129
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Un p'tit coup à la santé du Maître ¤ Myhres ♥   Ven 5 Mai - 14:37





Un p'tit coup à la santé du Maître


Cette nuit-là, métamorphosé en vampire, je me dirigeais d'un pas nonchalant jusqu'au sous-sol. Je descendis tranquillement les marches, sans croiser un seul chat et je m'arrêtais devant la porte de la première cave. Cette fois, ce cher cerbère me céda le passage. Je me souvins d'une fois où il avait tenté de m'empêcher de passer, sans que je sache pourquoi. En tout cas, il n'avait pas cédé aussi facilement pour M. Lumière. Où était passé ce dernier d'ailleurs ? Je ne l'avais pas vu depuis un sacré bout de temps et je n'y étais pour rien dans sa disparition.

J'avançais toujours aussi sereinement à l'intérieur de la pièce. Je cherchais des yeux mes bouteilles normalement remplies de sang. Cette fois-ci, je ne me ferais pas avoir. Je regardais un peu partout, parmi les bouteilles d'alcool, avant de les trouver. J'en ouvris une avant d'humer l'odeur qu'elle renfermait, avant de goûter son contenu. J'étais plutôt satisfait, puisqu'il s'agissait bel et bien de la boisson que je convoitais tant.

Soudain, je faillis lâcher mon bien en entendant un remue-ménage derrière la porte. Je l'ouvris en grand et vit le cerbère aboyer sur... Myhres. Je ne me souvenais pas lui avoir donné rendez-vous ici, mais sa présence ne me dérangeais pas alors je lançais :

- La paix, satané fauve. Ce n'est que Myhres.


Il se tut immédiatement, mais j'entendis quelques grognements alors je fis signe à mon majordome de passer avant de refermer la porte sur lui. Je bus quelques gorgées de plus de la boisson, vous pensez bien que je n'avais pas lâcher ma précieuse bouteille, avant de m'adresser à Myhres :

- Je ne m'attendais pas à te trouver ici. Il y a un problème ?


Je préférais d'abord m'assurer qu'il n'y avait aucun problème avec qui que ce soit, ou quoi que ce soit. On ne savait jamais ce qui pouvait se passer ici... n'est-ce pas ? Je contemplais un instant le jeune homme. Je n'avais pas l'impression que quelqu'un courait un quelconque danger vu l'expression de Myhres. Bon, alors que faisait-il ici ? Il souhaitait me tenir compagnie ? Je n'allais pas le renvoyer dans ses quartiers, ce serait un peu trop abuser de ma part. D'habitude, quan dje n'avais pas besoin de lui, je ne me gênais pas pour l'envoyer promener. Nos rapports n'étaient pas très tendres ou du moins, je ne l'étais pas avec lui. Peut-être que les choses allaient changer... mais peut-être pas.


Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myhres Lorendel

avatar

Masculin Messages : 66
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Un p'tit coup à la santé du Maître ¤ Myhres ♥   Ven 5 Mai - 18:49

Un p'tit coup à la santé du Maître
Shakunt Luca

Myhres adressa un faible sourire à l’infirmier lorsqu’il quitta sa chambre. L’infirmier l’avait croisé par malheur se balader avec quelques blessures au ventre. Myhres avait eu droit à toutes les réprimandes qu’un quelconque soigneur s’obligeait à répéter à un tendancieux aux blessures corporelles ; le même discours, les mêmes mises en garde. Mais l’ange était une éternelle tête de mule et n’abandonnerait pas les quelques plaisirs qu’il lui restait. L’infirmier le savait, tant bien que mal, comme tous les autres infirmiers et peut-être les médecins-mêmes de la maison de poupée. Ce discours était devenu mécanique et, rapidement, ils oubliaient la tension professionnelle pour en venir aux discussions amicales sur les coups de blues de la vie. En échange de ces brefs moments d’amusement, Myhres ne se plaignait pas des pansements et bandages qui lui limitaient beaucoup de mouvements, en plus de l’énerver au plus haut point.

Il aimait sentir la chaleur de son sang couler sur sa peau. Cela le rassurait parfois, quand il regardait par sa fenêtre en se demandant s’il était bien en vie.

Il ne lui avait juste pas mentionné son affreux mal de tête, par choix. Il pensait que le sommeil lui éviterait les petits soins. Malheureusement, il se rendit compte qu’il n’arriverait pas à dormir cette nuit non plus – pour l’instant, en tout cas. Il devait s’avouer que ces quatre derniers jours lui demandaient particulièrement beaucoup et, additionnés à ses maigres heures de sommeil, leurs coups pouvaient lui être douloureux. Il pouvait sentir ses poches de cernes à peine formées en passant les doigts sous ses yeux.

L’obscurité envahissait la pièce et apaisait son âme, mais ce n’était plus suffisant. Il quitta sa chambre en prenant soin de garder le silence ; la nuit tombée, beaucoup d’âmes déjà assoupies l’entouraient, dans les nids douillets. Il avait toujours éprouvé énormément de compassion pour les endormis ; leurs visages semblaient innocents, à l’abri de toute souffrance qui pouvait les habiter. De véritables enfants.

Ses pensées lui privèrent de sa conscience. Il avançait sans le réaliser, déambulant entre les bruits restants, les passants ; il ne remarqua pas lorsque son chemin devint étrangement silencieux, et encore moins lorsqu’il parvint aux sous-sols. Myhres ne recouvra ses esprits que lorsque des aboiements lui assourdirent les oreilles. Il recula brusquement par réflexe et porta ses mains sur sa tête, serrant les dents, tapant du pied, criant presque. « Tu as trois cerveaux et pas un seul pour capter que je ne comprends rien ?! Triple cervelle d’autruche !» La bête n’arrêta que quelques secondes plus tard. Lorsque Myhres leva la tête, il vit Shakunt lui faire signe d’entrer. Sa surprise fut grande, mais elle ne l’empêcha pas de s’exécuter. Myhres rejoignit son maître en gardant un œil sur la bête, étrangement calmée. Il réalisa enfin qu’il se trouvait dans les sous-sols – dans les caves -, et que cette misérable bête n’en était que le gardien.

Soupire. Une fois à l’intérieur, il prit appui contre le mur le plus proche, sans écarter les mains de sa tête. Il gardait toutefois le sourire et un petit air indécis et endormi ; il ressemblait plus à un ivrogne en extase qui ne puait pas l’alcool qu’à un ange. La question de Shakunt le prit légèrement au dépourvu. « Aucun… à ce que je sache, souffla-t-il en guise de réponse. Si ce n’est des batailles entre gamins… ce qui est habituel et inintéressant… oh. Mais c’était ce matin. Ou à midi ? Ou… hier…» L’ange secoua faiblement la tête et décida de ne pas s’attarder sur les détails. Le maître n’avait sûrement guère besoin de ses propres réflexions et lui-même se trouvait agaçant. « De quoi ai-je l’air… je pensais tristement avoir toute ma tête. »

Mais… c’est la nuit ? Cette pensée le heurta comme un marteau et, lentement, il libéra une de ses mains pour la porter sur son ventre. Le souvenir d’avoir fermé sa veste sur le bandage le rassura, mais il garda l’espoir que son geste n’avait éveillé aucun soupçon. « Avez-vous besoin de mes services, messire ? Autant ne pas vous importuner pour rien. » Il releva finalement la tête afin d’adopter une posture plus digne – précautionneusement, la douleur n’avait pas disparu. Son visage reprit son sourire habituel, venimeux et mauvais – un sourire qui gonfla faiblement ses yeux sans qu’il ne s’en rendît compte.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________
Myhres
C’était avec un sourire qu’il resserrait ses doigts sur sa poitrine et son auréole, la seule lumière qui lui apportait un peu de réconfort quand, dans la pénombre de minuit, les étoiles lui brûlaient les paupières.
©️ lauz @ shine in your interests
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakunt Luca
Maître des Lieux, admin'
Maître des Lieux, admin'
avatar

Féminin Messages : 129
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Un p'tit coup à la santé du Maître ¤ Myhres ♥   Ven 5 Mai - 19:42





Un p'tit coup à la santé du Maître


Je pris le temps de dévisager Myhres, d'un air plus ou moins soupçonneux. Il n'avait pas son comportement habituel et c'était bien la première fois que je le voyais ainsi. J'aurais du lui demander s'il avait un problème, étant donné que tout allait pour le mieux avec les gamins comme il le disait si bien. Je passais ensuite ma main droite dans mes cheveux, légèrement intrigué. Que pouvait bien avoir mon majordome ce soir ? Il semblait un peu... non, beaucoup à l'ouest. Je commençais par répondre à sa question :

- Je n'ai pas besoin de tes services et tu ne m'importunes pas.


Qu'est-ce qu'il faisait ici ? Je ne pensais pas qu'il désirait me piquer quelques bouteilles ou même une seule, ce n'était pas son genre...

- Je vais reformuler ma question, je n'ai pas du poser la bonne dès le début. T'as un problème ?


Il pouvait très bien en avoir un et me le cacher mais ce ne serait pas très malin de sa part, surtout s'il avait un problème assez sérieux. Normalement, je me contente de lui donner des ordres et il n'avait pas l'air heureux de s'exécuter mais il restait à mes côtés malgré mon humeur massacrante. Myhres était finalement une énigme pour moi.

Je pris le temps de finir ma bouteille, cela me permettait de réfléchir en même temps à la situation et finalement... je me dirigeais vers un coin de la cave pour y dénicher une bouteille de vin avant de revenir sur mes pas, attrapant au passage une seconde bouteille. Cette dernière contenait du sang, bien évidemment parce que je ne comptais pas me saoûler. En revanche, mon majordome avait besoin d'un petit remontant. Je lui tendis donc l'une des deux bouteilles :

- Bois donc une gorgée de ce truc... enfin, c'est juste un petit remontant.


"Truc" parce que j'ignorais le contenu précis de la bouteille. Saké, Brandy, Cognac ou autre ; qu'importe pourvu que ça le requinque un peu. De mon côté, j'ouvris la bouteille que je tenais et la vidais de moitié. La prochaine fois, je me servirais directement de sang chaud sur un de mes enfants, c'était bien meilleur...

Je m'installais ensuite sur une des barriques de vin, histoire d'être assis bien pépère. Ce n'était pas la peine de trouver un quelconque boulot pour m'occuper ce soir, j'en avais assez fait dans la journée. Cette nuit, j'allais me reposer un peu mais avant cela, j'avais bien envie de découvrir ce qu'avait Myhres. Je lui fis signe de s'asseoir à son tour, soit près de moi soit sur une autre barrique, je m'en foutais un peu pourvu qu'il s'installait à son tour.

- Tu devrais t'installer quelque part, genre ici parce que tu as une tête à faire peur là. Je ne tiens pas à te ramasser à la petite cuillère...



Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myhres Lorendel

avatar

Masculin Messages : 66
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Un p'tit coup à la santé du Maître ¤ Myhres ♥   Jeu 8 Juin - 7:11

Un p'tit coup à la santé du Maître
Shakunt Luca

La semi-obscurité de la cave était un abri sournois à ses prunelles brisées et la fraîcheur de la pièce caressait sans haine ses blessures et sa peau rendue fragile et frémissante par la fatigue. L’atmosphère faisait de lui un indigne et faible prisonnier sous la lueur pâle de la nuit, qui, pourtant, avait été longtemps sa meilleure amie. Mais ses humeurs convergentes le rendaient dépendant ; il devait l’admettre maintenant qu’il réalisa qu’il ne distinguait plus grands objets des meubles qui remplissaient la cave, si ce n’était la silhouette mille fois reconnaissable de son maître et la bouteille qu’il lui était tendue. Lentement, il leva une main presque tremblante afin de saisir le récipient, qui lui semblait lourd, et le porta à ses lèvres en cueillant quelques gorgées. Le liquide était chaud, presque amer, et brûlait tant sa gorge qu’il faillit tousser de stupeur, mais l’étrange chaleur qui dégoulinait dans sa chair le réconforta un peu. « Merci, » souffla-t-il d’une voix rauque. Il se contenta de conserver la bouteille dans la prise ferme et fragile de ses doigts, le sourire effacé.

Une tête à faire peur ? Cette remarque lui arracha un rire désinvolte. Myhres n’avait pas le souvenir d’avoir croisé un miroir et, même si une glace s’était présentée à lui, il n’avait pas une fois levé la tête pendant qu’il déambulait dans les couloirs du manoir et ses pensées.

L’ange alla prendre place sur une barrique non loin de son maître. Lorsqu’il s’assit, son poids lui sembla brusquement s’affaisser sur lui-même. L’étrange sensation d’être incapable de se lever lui soutira un sourire moqueur envers son propre état ; de quel esprit professionnel faisait-il preuve dès lors, dans état physique regrettable affectant sa propre lucidité ? Il en vint à se demander s’il comptait répondre à sa précédente question et, tout compte fait, cacher quoi que ce fût à son maître était un acte de trahison qu’il ne pouvait se pardonner et qui le ramènerait parmi eux, humains. « A la petite cuillère ? reprit-il d’un ton amusé. Le feriez-vous vraiment ? » Il leva le nez vers le plafond indiscernable de l’obscurité avant de reposer son regard hétérochrome sur Shakunt. « Je ne pense pas avoir un problème tel quel, Maître, répondit-il cordialement. La nuit ne m’accueille plus chaleureusement, ces derniers temps. Cela doit être la troisième fois que je n’ai pas fermé l’œil. » Un maigre sourire fendit ses lèvres tandis qu’il dévia ses yeux du visage de son maître. Il tomba sur la bouteille encore pleine qu’il tenait, et la faible lueur de son auréole qui ornait son bras gauche sans le toucher. « La raison m’est inconnue. Je pense peut-être trop. »

Il ne savait par quel élan enfantin vint-il à lever la main, pour laisser son auréole flotter sur sa tête. Combien de temps s’était passé depuis la dernière fois qu’il avait laissé son cercle de lumière illuminer son visage ? Une cinquantaine d’années, sans doute. Peut-être plus. Myhres haussa lentement les épaules. « Je suis probablement assez fatigué pour dormir un minimum, désormais. Ne vous attardez pas sur moi. » Des petits picotements traversèrent ses blessures, sur lesquelles il posa sa main libre sans y prêter de profondes attentions. « Ce sont, après tout, les risques du métier. »
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________
Myhres
C’était avec un sourire qu’il resserrait ses doigts sur sa poitrine et son auréole, la seule lumière qui lui apportait un peu de réconfort quand, dans la pénombre de minuit, les étoiles lui brûlaient les paupières.
©️ lauz @ shine in your interests
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un p'tit coup à la santé du Maître ¤ Myhres ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un p'tit coup à la santé du Maître ¤ Myhres ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Coup d’État en Haïti « revisité
» Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ciclo Specchio :: La maison de poupées :: Le Sous-Sol :: † Les Caves Maudites-
Sauter vers: