Partagez | 
 

 Une rencontre... confortable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luna Paolo
Enfant de la Lune Admininette
Enfant de la Lune Admininette
avatar

Age : 32
Féminin Messages : 638
Localisation : Au Terrier !
Emploi/loisirs : Enquêter, enquêter.
Humeur : Lunaire X3
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Une rencontre... confortable ?   Ven 2 Déc - 14:36




Une rencontre… confortable ?

Qu’est-ce que je pouvais en passer, du temps, au Village Mystérieux. Et pour cause : il y a un bar là-bas, où j’aime aller. Non, je ne bois pas d’alcool ou si peu. Enfin, ce n’est pas pour cuver que j’y vais. Il y a un coin, l’arrière-boutique du Bar Ô Maître. Il s’agit en réalité d’une cachette pour nous, les fouines, qui font parties du Cercle Lunaire. Moi ? Je suis l’une des Chefs. Qui suis-je vraiment ? Luna Paolo, la petite sœur de Luca Paolo. Je ne vous ai jamais parlé de mon frangin, parce que je ne sais pas où il est. Je suis persuadée qu’il a disparu comme moi. Le seul problème, c’est qu’il n’est pas dans la Maison de Poupées. Vous allez me dire : "Hé alors, pourquoi n’as-tu pas mené d’enquête ?" Et s’il était mort, hein ? S’il n’avait jamais mis les pieds dans ce "monde" ? Et puis, parler de lui, penser à lui ou agir pour le retrouver alors qu’il est peut-être mort, à quoi ça sert ? Raviver de bons souvenirs, avoir de faux espoirs ? Non. Je suis désolée mais non. Ce serait trop pour moi. Je suis déjà coincée ici, je ne m’en plains pas, j’enquête. Je crois que ça m’aide à tenir le coup, et puis je ne manque de rien. N’oubliez pas une chose : le Maître des Lieux garde un œil sur nous, il n’aime pas qu’on cherche à dévoiler tous les mystères. Il a des "serviteurs", ceux et celles qui font partie du Cercle Obscur. J’ai entendu dire que l’un de ses "serviteurs" n’était pas très fidèle, qu’il agissait dans l’ombre, seul. Il doit attendre le moment propice pour se montrer, et là, on saura tous ce qu’il en est vraiment. S’il va nous aider, s’il va nous mettre des bâtons dans les roues à son tour. Il faut être prudent, très prudent.

Aujourd’hui, en ce début d’après-midi, j’étais donc dans le Village Mystérieux. J’avais mis un pied dans le Bar Ô Maître, puis le second suivit et j’allais directement me laisser tomber sur un tabouret, comme à mon habitude… ou presque, puisque je lançai au barman, en me raclant la gorge :


"Ahem… Tu as mit des coussins sur les tabourets ? J’ai l’impression que celui-là est plus confortable qu’avant…"


Et puis, je sentis quelque chose bouger sous moi. Je me levai bien vite, et voyant un jeune homme couché sur le tabouret, je m’écriai :


"OoOh ! Au secours, il agonise ! C’est de ma faute, je me suis assise dessus ! J’aurais du vérifier qu’il n’y avait personne avant de m’asseoir !"


Je me penchai au-dessus du jeune homme, qui ne bougeait plus pour lui demander :


"Dis, ça va ? Je ne t’ai pas fait trop mal ? Je suis vraiment désolée !"


•Luna •○• Ulysse•




Dernière édition par Luna Paolo le Ven 27 Jan - 13:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ciclospecchio.forumperso.com
Ulysse Duine

avatar

Age : 24
Masculin Messages : 65
Localisation : *baille* Toute surface improbable où dormir
Emploi/loisirs : Feignasse professionnelle
Humeur : Dodo...
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre... confortable ?   Ven 2 Déc - 17:10

C'est une belle journée comme les autres... Assez de nuages pour couvrir le soleil... J'en ai marre, des abeilles, qui rodent à l'endroit où je m'vautre... Leur bourdonnement me fatigue, Je crois que je vais quitter cet endroit pour un lieu plus sûr, un lieu où je suis habitué. Mon domaine de prédilection, après le dortoir et la salle de repos. Un endroit où je sais que je peux trouver toutes rumeurs et personnes... Et qui sait ? Peut-être cette fameuse fille qui semble en savoir long sur les lieux... Lentement, je me lève, traînant des pieds jusqu'au bar... Un café ne me fera pas de mal.
Sur le chemin j'suis bousculé, pas d'soucis chuis habitué... Rien ne sert de courir ou de se dépêcher, car au pire une grosse horloge je serais. Non, rien ne sert d'aller vite... Rien du tout. Donc je ne dis rien, je laisse faire. Comme toujours. Je ne regarde même pas qui c'est. Je le sais. Je ne sais pas pourquoi, mais ce type m'en veut. La flemme de vouloir me réconcilier. Je vais devant l'établissement Ô Maître, nom dérivant d'une moquerie de vénération ou d'une aveugle servitude, je me fiche. J'entre. Ô miracle, que ne vois-je là ? Un siège, un tabouret libre. Un endroit où m'installer. Je m'y avance lentement.
Quelqu'un me fait trébucher. J'ai la flemme de protester. Affalé sur le siège libre, j'ai pas envie de me relever. Je commande un café, que je bois lentement, puis un deuxième café, on me regarde bizarrement. Je ne fais aucun commentaire. Les gens d'eux même finissent par m'ignorer. J'ai toujours su disparaître, qu'importe l'endroit où j'étais... Mais là, je disparus vraiment. Quelqu'un s'assied sur moi. La flemme de réagir, personne ne le fait de toute façon...Cependant... Ce n'est pas très confortable. Je me décale un peu, peut-être que ça ira mieux.

Oh, mes oreilles... Je n'aurais pas dû bouger... Tout le monde se les bouche, j'ai la flemme d'en faire autant, en regardant dans ma direction. La demoiselle précédemment sur mon dos descend et vient s'enquérir de ma santé.

« Mes oreilles vont très bien, je te l'assure... »

Je me relève avant de m'asseoir dos au comptoir.

« Un autre café pour moi, et un chocolat chaud pour la demoiselle ! »

Puis, je la fixe longuement... Non, ce n'est pas Zoe... En tout cas pas celle que je cherche. Je secoue la tête avant de tendre paresseusement le bras pour prendre ma commande... Trois cafés... C'est mauvais pour la santé, non ?


Dernière édition par Ulysse Duine le Lun 5 Mar - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Paolo
Enfant de la Lune Admininette
Enfant de la Lune Admininette
avatar

Age : 32
Féminin Messages : 638
Localisation : Au Terrier !
Emploi/loisirs : Enquêter, enquêter.
Humeur : Lunaire X3
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre... confortable ?   Ven 2 Déc - 17:47




Une rencontre… confortable ?

Pourquoi répondait-il que ses oreilles allaient très bien ? Sur le coup, je n’avais pas compris. Et puis, je me souvins avoir crié un peu… beaucoup trop fort. Je ne m’étais pas inquiétée de savoir si les gens du bar allaient apprécier ou non ma voix mélodieuse, montée de… trois ou quatre tons. J’avais abusé, d’accord mais c’était pour la bonne cause, non ? Lorsque le jeune homme commanda des boissons, un café pour lui et un chocolat chaud pour moi, je demeurai silencieuse un instant. D’accord, il faisait froid dehors… mais comment avait-il deviné que je préférais le chocolat aux autres boissons ? Et puis d’abord… il sortait d’où ? Je le surpris à me détailler de la tête aux pieds, qu’est-ce qui lui prenait ?


"Pourquoi tu me regardes comme ça ?"


Je m’emparai de la tasse, qui contenait le chocolat chaud. Fort heureusement, il s’agissait d’une grande tasse et ça tombait bien puisque j’avais soif. Je bus quelques gorgées avant de demander au jeune homme :


"Comment tu as su pour la boisson ? Si j’étais allergique au chocolat, tu aurais été mal…"


Je ne me souvenais pas l’avoir vu quelque part, mais en même temps, il y avait tellement de monde dans la Maison de Poupées que je ne pouvais pas connaître tout le monde. Il ne semblait pas appartenir au Cercle Obscur…rien à craindre donc. Je n’avais pas rendez-vous avec mon amie, je pouvais consacrer un peu de temps au jeune homme. Je n’allais pas l’abandonner tout de suite, après tout, je m’étais assise sur lui. Quelle idée aussi de s’allonger sur un tabouret, ça ne doit pas être très confortable pour dormir… ce jeune homme était étrange. Si je me fiais à ses cheveux neige et à ses yeux rouges, il était albinos. Je n’en avais encore jamais vu, alors si je l’avais croisé quelque part, je m’en serais forcément souvenue. Et lui, que faisait-il ici ?


"Tu avais un rendez-vous ? Je gêne peut-être à rester à tes côtés… de toute façon, je ne compte pas m’éterniser ici."


J’avais autre chose à faire, mais je n’allais pas raconter ma vie au jeune homme, ça n’allait sûrement pas l’intéresser. Par contre, je peux décliner mon identité. Tant qu’à faire hein…


"Je m’appelle Luna Paolo. Des fois qu’on se rencontrerait ailleurs…"


Je n’imaginais même pas que le jeune homme pouvait me connaître, après tout, pourquoi pas ? Mais cette idée ne m’avait pas traversé l’esprit. Et puis, qui sait ? Peut-être que je ne le reverrais pas après avoir quitté le Bar Ô Maître, mais je n’en étais pas encore rendue là. Je venais à peine d’arriver…


•Luna •○• Ulysse•




Dernière édition par Luna Paolo le Ven 27 Jan - 14:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ciclospecchio.forumperso.com
Ulysse Duine

avatar

Age : 24
Masculin Messages : 65
Localisation : *baille* Toute surface improbable où dormir
Emploi/loisirs : Feignasse professionnelle
Humeur : Dodo...
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre... confortable ?   Dim 4 Déc - 22:39

Soufflant sur le café trop chaud, j'ignorai la première question. J'avais regardé cette fille de cette façon tellement de fois, comme tellement de personne, et je ne voyais pas le problème. Elle n'était pas dans une tenue affriolante, où ses charmes seraient difficilement cachés, mais soit. Je me perdis dans la contemplation des tâches du café. Au bruit, elle avait pris la tasse... Puis, la question que j'attendais. Mécaniquement, je répondis.

« Cinq fois sur six, lorsque tu viens ici, tu prends du chocolat chaud. Du moins, quand je suis là. »

Je fis rapidement le tour de l'assemblée du regard. Tout le monde avait fini par nous ignorer. Évidemment. Malgré mon excentricité, je fais partie du décor. D'ailleurs, beaucoup doivent se demander à qui elle parle... Je continue à boire doucement mon café. Pas de Zoé. Elle ne sera probablement pas là de la journée. Tant pis. De toute façon, j'ai la flemme de lui courir après. Mais revenons en à cette charmante personne qui s'était délicatement assise sur moi. Elle me dévisageait. Oui, je suis albinos, et oui, tu ne m'as jamais vu alors que moi je connais quelques unes de tes habitudes... Et rassure-toi, tu n'es pas la pire. Je passerai cependant sous silence pourquoi une autre personne a crié si soudainement le cinquième jour de mars... Bref. Revenons en à cette demoiselle. Qui me posa une étrange question.

« Non, j'attendais juste quelqu'un... Qui ne viendra certainement pas. »

Un rendez-vous ? Tseuh ! On ne me calcule même pas si je ne bouge pas quand on s'assied sur moi. Tu le sais, tu l'as testé à l'instant. Alors qui pourrait me donner rendez-vous ? Je haussai les épaules à cette dernière réflexion, terminant mon café.

« Luna ? Enchanté. Je me nomme Ulysse... Ulysse Duine. Et pour ce qui est de se rencontrer... »

De toute façon, elle ne me verra pas. Je fis un petit sourire... Si je lui disais, elle en deviendrait parano, me chercherait dans chaque pièce et... Non, franchement, la flemme. En plus, elle faisait partie de la famille du disparu, d'après son nom. De la seule personne qui puisse me voir en entrant dans la pièce. Luca m'avait souvent parlé de sa sœur... Mais je ne fis pas le rapprochement. Pour moi, Luna devait être au mieux cousine. Cependant, à force de la regarder, des envies de jeu me venaient, des envies de m'amuser... De profiter de mon statut d'invisible, de faire partie du décor...

« Je te verrai très certainement, mais l'inverse est improbable... Très improbable . »

Interprète ces mots tels que tu le souhaites, je ne te donnerai pas d'autres informations. Les Fouines ne se révèlent que rarement. Sauf pour faire appât... Et un seul l'a fait. Aujourd'hui, il devait le regretter... Luca... On te retrouvera. Je te le promets. Mais pas maintenant, j'ai la flemme.

« Un autre café, patron ! »

Et de quatre...


Dernière édition par Ulysse Duine le Lun 5 Mar - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Paolo
Enfant de la Lune Admininette
Enfant de la Lune Admininette
avatar

Age : 32
Féminin Messages : 638
Localisation : Au Terrier !
Emploi/loisirs : Enquêter, enquêter.
Humeur : Lunaire X3
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre... confortable ?   Ven 27 Jan - 14:02




Une rencontre… confortable ?

Le jeune homme m’annonça, pour répondre à l’une de mes questions, que lorsque je venais et qu’il était déjà présent au Bar Ô Maître, je prenais du chocolat chaud. C’était bien vrai, je commandais rarement autre chose…


"J’avoue. Les autres boissons ne me tentent guère. Tu es très observateur, puisque moi, je ne me souviens pas t’avoir croisé quelque part… d’ailleurs, j’en suis désolée. Je devrais faire plus attention aux gens qui m’entourent."


Ce qui n’était pas faux. Et si je l’avais ignoré auparavant ? Sincèrement, j’étais vraiment désolée. J’avais l’impression d’avoir raté quelque chose, à ne pas m’être aperçue de sa présence avant. Non, parce que, mine de rien, ce jeune homme que je trouvais mystérieux… j’avais envie de le connaître un peu plus. Lorsqu’il reprit la parole pour me dire qu’il attendait quelqu’un qui ne viendra sûrement pas, mon regard se fit interrogateur. Pourquoi lui poserait-on un lapin ? C’était une chose que je détestais. Et lui, il avait l’air de le prendre… plutôt bien ma foi. La suite de ses propos me fit sourire, et je lâchai sans me départir de mon sourire :


"Je suis aussi enchantée. Pour ce qui est de se rencontrer ?"


Hé bien quoi ? Quelle était la suite de sa phrase ? Est-ce qu’il pensait que je ne le verrais pas, comme d’habitude me direz-vous puisque je n’avais pas fait attention à lui avant notre rencontre ? Je terminai la fameuse phrase pour lui :


"Je ferais plus attention à toi, si on se recroise ici, c’est promis."


Je lui adressai un grand sourire, contente d’être à ses côtés. Lorsque Ulysse me dit qu’il me verrait, comme d’habitude je pense, moi… je ne ferais pas attention à sa présence. Qu’il se détrompe, je comptais bien ne plus l’ignorer involontairement :


"Hey ! Je t’ai dis quoi ? J’ai manqué quelque chose, en ignorant ta présence. Peut-être un ami…"


Je ne savais pas encore comment le considérer, mais ça allait venir. Il fallait laisser le lien se tisser, si lien il y avait. J’étais persuadée que nous étions faits pour nous entendre. Lorsqu’il commanda un énième café, je ne pris rien d’autre, puisque je n’avais pas fini mon chocolat chaud. D’ailleurs, je repris la tasse chaude entre mes mains pour boire quelques gorgées de son contenu, avant de questionner Ulysse :


"Dis, ça fait longtemps que tu es ici ? Je veux dire, dans ce monde si étrange…"


Je voulais en savoir un peu plus sur lui… s’il acceptait de me répondre, bien sûr. Qui avait-il de mal à faire plus ample connaissance avec le jeune homme ? Aucun. Enfin, je crois…


•Luna •○• Ulysse•


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ciclospecchio.forumperso.com
Ulysse Duine

avatar

Age : 24
Masculin Messages : 65
Localisation : *baille* Toute surface improbable où dormir
Emploi/loisirs : Feignasse professionnelle
Humeur : Dodo...
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre... confortable ?   Lun 5 Mar - 23:34

Moi, un ami... La larve lunaire qui jamais ne bouge, à peine quand on s'assoit dessus... Je me faisais penser à cette appellation... Companion Cube. L'objet inanimé. Mais là n'était pas le souci. En six années ici, je n'ai eu en tout et pour tout que deux amis. Le barman, et le disparu. Et encore, le barman... C'est juste que je ne suis pas un mauvais client, malgré quelques désordres causés. Je ne suis réellement pas un bon ami. Juste un Freak. Un monstre. Un Albinos, dans le coin de la salle, dardant mon rouge regard au fond de votre esprit pour mieux vous découvrir.

« Non, Luna. Tu n'as rien loupé. Juste un vieux coussin qui couine quand on s'assoit dessus. »

Je faisais exprès allusion à notre rencontre pour lui montrer son absurdité. Peut-on être ami avec un coussin ? Je ne me souviens guère de mes peluches. Il me semble que je n'en avais pas. Il me semble que j'ai toujours été seul. Freak. Visible de par mes différences, et pourtant. Un vague souvenir de ma maîtresse demandant à l'ensemble de la classe qui avait répondu présent à ma place. Alors que j'étais au premier rang. Je crois bien que depuis ce jour, j'ai arrêté de me battre.

Luna me fit sortir à nouveau de mes pensées par une question conne, et pourtant intelligente.

« Je suis ici depuis une demi-douzaine d'année. Il ne me reste que sept années avant de passer au vétéranat. Chez les "vieux". Mais ça... Personne ne verra ma disparition. »

Je terminai ma tasse.

« Ai-je seulement existé ? »

J'aimais ce genre de paroles... Le Barman et Luca avaient réagi au quart de tour. Luna ferait sûrement de même. Mais je me fichais pas mal de sa réaction. Était-ce le café ? L'heure ? Je ne partirais pas de l'île. Luna ? L'ambiance ? Mes nerfs. Mes nerfs me commandaient d'agir. J'en avais marre. Six ans. Et savoir qu'on en avait plus que sept avant de perdre le peu de liberté qui nous était resté. Je fis un effort monstrueux et me levai. Debout, je toisais chacun des clients. Peu d'entre eux. Très peu. Vivaient dans le manoir.

« Que remontent les Fouines dans leur Terrier pour mieux voir ce qui s'est passé. »

L'appel. Le mot de passe. Enfin voilà. Tant pis. Elle devait savoir. Pour certaines choses au moins. Et j'avais envie d'agir. De mener une charge. De me réveiller. La chrysalide se fend, la larve se change... J'avais la clé en main, et dans l'autre le bras de Luna.

« Viens. Suis-moi. »

Ce devait être on ne peut plus louche. Mais si elle connaissait l'appel... Ce que je savais, c'est que les clients voyaient des jeunes gens monter certainement pour... s'amuser. Jamais cependant je n'avais visité la salle. Même si je savais laquelle c'était. Même si je savais ce qui s'y passait.

« Jamais plus le vent ne m'emportera. »

Face à la porte, le trac. L'ouvrir, ne pas l'ouvrir, nous regardait-on ? Depuis quand avais-je peur des regards ? Tout ceci m'excitait, m'énervait... Less Larva, More Nymph.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Paolo
Enfant de la Lune Admininette
Enfant de la Lune Admininette
avatar

Age : 32
Féminin Messages : 638
Localisation : Au Terrier !
Emploi/loisirs : Enquêter, enquêter.
Humeur : Lunaire X3
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre... confortable ?   Mer 7 Mar - 21:25




Une rencontre… confortable ?

Je n’avais pas rien loupe, il n’était pas rien, il n’était pas qu’un vieux coussin qui couine lorsqu’on s’asseyait dessus. Je n’étais pas du tout d’accord avec lui et je ne manquai pas de lui dire :


"Tu ne sais même pas ce que tu représentes pour les autres, parce que rien que pour moi, tu n’es pas qu’un vieux coussin qui couine…"


Je rajoutai en prenant conscience de son insinuation :


"Oh ! Je vois… je suis vraiment désolée pour tout à l’heure. Tu n’étais pas obligé de me rappeler ma gaffe…"


Une demi-douzaine d’années ? Ce qui voudrait dire qu’il était là avant moi ? Est-ce que par hasard, il avait connu mon frère ? Pourquoi je pensais brusquement à lui ? Les vieux ? Il lui restait sept ans avant de les rejoindre ? Est-ce qu’il parlait du Vieux Manoir ? Probablement…


"Hey ! Je te signale que moi, je verrais ta disparition. Et je ne permettrais pas au Maître de t’emmener dans cet endroit maudit."


Même si on ne se rendait pas vraiment compte de toutes ces disparitions, parce qu’on n’avait pas eu le temps de se lier avec tout le monde… maintenant que je connaissais Ulysse, je n’allais pas laisser le Maître me l’enlever. Lorsqu’Ulysse posa une question, celle-ci me déplut, c’est pourquoi ma main était partie toute seule sur sa joue : Je venais de le gifler. Je lâchai :


"Et là, tu demandes toujours si tu existes ou tu as mal senti ma main ?"


Je lui tournai le dos le temps de pester contre lui et la connerie qu’il venait de sortir lorsque j’entendis ses paroles : « Que remontent les Fouines dans leur Terrier pour mieux voir ce qui s'est passé. ». C’était le signal. Ainsi, il était du Cercle Lunaire… je me retournai pour déposer un bisou sur la joue que j’avais giflé quelques instants plus tôt avant qu’il ne me prenne le bras pour m’entraîner avec lui. Il m’incitait à le suivre alors qu’il m’emmenait avec lui… c’était le comble. Je ne me plaignis pourtant pas, curieuse de savoir la suite des évènements. Et puis, nous étions enfin rendus devant la porte du Terrier des Fouines. Il semblait hésiter devant la porte, alors je l’ouvris moi-même sans qu’il ait besoin de lâcher mon bras, et ce fut à mon tour de l’entraîner… à l’intérieur du repère des Fouines. Il n’y avait pas grand monde, pour ne pas dire qu’il y avait personne. Nous étions seuls. Ce qui voulait dire qu’il n’y avait pas d’autres membres du Cercle Lunaire au Bar Ô Maître. Je lâchai Ulysse pour aller m’installer sur l’une des nombreuses banquettes, sur ma gauche, avant d’annoncer :


"J’imagine que tu ne m’as pas emmené là par hasard… si tu me disais ce que tu as à me dire, hein ?"


•Luna •○• Ulysse•




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ciclospecchio.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre... confortable ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre... confortable ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14
» Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)
» Cahier des charges: utilitaire et confortable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ciclo Specchio :: Gouvernement des enfants de la lune :: Anciens RPs †-
Sauter vers: